[On est prêt] Agissons ENSEMBLE pour le climat ! (Défi de 30 jours)

Bonjour !

Vous avez (forcément) entendu parler du mouvement des Gilets Jaunes mais savez-vous que plus de 60 youtubeurs ont lancé cette semaine un défi à leur communauté pour  agir en faveur de l’environnement ?

C’est le mouvement On est prêt qui s’adresse plutôt aux moins de 25 ans en priorité mais, bien sûr, toutes les personnes souhaitant changer leurs habitudes sont les bienvenues.

J’ai réalisé une vidéo à ce sujet :

Et voici la transcription de la vidéo :

Bonjour, bienvenue sur EQUILIFORCE c’est Cyrille ! Je suis ravi de vous recevoir vous qui cherchez à vivre naturellement plus heureux puisque aujourd’hui, il y a un défi qui est lancé par des youtubers super célèbres (dont je ne suis pas) autour de l’écologie et du climat
l’objectif, c’est autour de trois thématiques : essayer pendant un mois de repenser son alimentation (certains vont réduire voire complètement supprimer pendant un mois la viande), repenser ses habitudes de consommation (surtout à une période où on est déjà bombardé des messages de Noël des injonctions à acheter, à consommer) et enfin troisième thématique : les
transports.
Chacun va pouvoir réfléchir, va pouvoir tester de nouveaux modèles de transport grâce à ses initiatives. Alors, techniquement, il existe un site, il existe une page internet Facebook je vous laisserai les références dans la description mais moi, personnellement, je vais vous dire deux trois mots sur ce que j’observe dans ces premiers jours de défi.
Première observation : aujourd’hui, beaucoup de médias ont parlé de cette opération “on est prêt” : il y a sur France Télé,
France Info, le Huffington Post, Reporterre (-T.E.R.R.E.), je vais en passer beaucoup… Il y a RTL, j’en ai vraiment vu partout des articles
qui expliquaient cette opération qui a pour but de fédérer des énergies d’enthousiasme parce que on n’est pas là pour râler, on est là pour essayer de faire des changements, de réfléchir de… co- avancer j’allais dire et ne pas se sentir seul en fait parce que les enjeux sont tellement énormes semblent nous dépasser et qu’on peut être vite vite vite découragés.
Or, je pense pas que ce soit en lamentant, en critiquant les
gouvernements, les politiques qu’on va avancer. Le temps politique, il est long, c’est une lourde machine ; le citoyen, il vit au jour le jour, il peut agir son échelle au quotidien alors certes un individu va pas avoir autant d’impact qu’une entreprise mais en fédérant des individus moi je suis convaincu que de grandes entreprises peuvent bouger sur les thèmes qu’on a abordés et que si chacun se remet un petit peu en question et fait un examen de conscience parce que personne, y compris ceux qui vivent dans une thématique d’écologie depuis
longtemps, je pense que personne ne peut dire ça y est, moi j’ai fini mon travail est terminé, c’est aux autres de se débrouiller
donc chacun peut encore progresser et on va voir comment !
  1. D’abord, on va créer du lien : créer du lien entre des gens de bonne volonté qui sont enthousiastes, qui n’ont pas perdu l’espoir que quelque chose puisse changer même si tout petit, tout seul on peut sentir vraiment impuissant. Non, il y a des possibilités de faire bouger les choses, il y a beaucoup d’exemples qui le montrent mais ça passe aussi par la discussion voire la confrontation d’arguments avec les sceptiques et puis jouer son rôle de citoyen, être respectueux mais volontaire, je pense que c’est une façon de se relier et de faire avancer ces causes qui sont quand même les enjeux de notre siècle et même de notre survie d’après les spécialistes donc j’espère que ce lien-là va être cultivé pendant les trente jours qui viennent.
  2. Deuxièmement, on va devenir je pense plus conscients, plus conscients des enjeux, plus conscients de la gravité de la situation mais sans se décourager parce que c’est pas le but ! Le but, c’est de se motiver, le but c’est d’observer comment chacun se comporte et aussi de diffuser un peu, de faire tache d’huile autour de soi en terme de comportement. Si vous commencez à changer, peut-être que dans votre famille, dans votre entourage proche et puis après dans votre entourage professionnel, ça va se ressentir ! Chacun peut ainsi assez rapidement faire légèrement modifier son environnement et diffuser des idées qui méritent quand même qu’on se penche un petit peu dessus. Je parle d’économies, d’écologie en cette période juste avant les fêtes où on va devoir faire des choix entre importer des produits qui viennent de très loin et dont on ne sait pas vraiment toujours la composition ou bien l’impact social, environnemental et puis aussi, de l’autre côté, on a parfois des choix, à portée de main, ça demande plus de recherche parce que c’est peut-être moins vendeur mais en faisant l’effort, en trouvant des circuits courts, on peut aussi aller voir des gens qui vont faire du travail de qualité, peut-être un peu plus cher mais si on achète beaucoup moins peut-être que on peut équilibrer la balance et au final pas avoir l’impression qu’on a vraiment fait un bond en arrière à l’âge de pierre. Certes, ça demande des changements mais je sûr qu’on va être plus conscients de chaque geste au quotidien grâce à ce mouvement et grâce à toutes les informations qu’on va pouvoir échanger.
  3. On va évoluer, on va progresser, on va s’améliorer parce que la vie, elle est faite de ça, de mouvements perpétuels, permanents, il y a des cycles, il y a des choses qu’on va pouvoir peut-être définitivement éliminer, peut-être d’autres qu’on va réduire et d’autres qu’on va adopter timidement et puis plus résolument peut-être des habitudes qui sont parfois du simple bon sens… Par exemple, l’autre jour je suis allé non pas faire mes courses dans un hypermarché mais dans un marché local avec des producteurs locaux que je connais j’ai acheté une caisse de pommes à 15 euros. 15 euros = 15 kg de pommes et depuis j’en distribue aux gens que je connais dans mon immeuble, dans mon entourage et ça crée du lien. C’est peut-être pas grand chose, c’est peut-être juste un petit geste mais si tous les jours, on fait ce genre de petits gestes, il y a des changements qui vont s’opérer à de plus grandes échelles, ce sont des basculements qui peut se produire. Evidemment ,si je suis le seul à le faire ça ne changera pas grand chose mais au moins, ce que j’aime beaucoup dans ce mouvement, c’est que chacun prend ses responsabilités individuelles et tout de suite et maintenant, sans attendre les élections, sans attendre d’hypothétiques renversements plus ou moins d’ailleurs violents parce que c’est très à la mode mais moi je suis persuadé que la paix, elle peut se construire. Les humains, ils sont faits aussi pour s’entendre, y compris dans des situations mais terriblement difficiles ! Voyez ce qui se passe quand il y a des tsunamis ou des tremblements de terre : les gens ne restent pas dans leur salon éventré, ils sortent un petit peu chez eux, ils voient ce qui se passe. Pour la plupart, on n’en est pas encore là mais avec la joie, avec l’ enthousiasme, avec l’ envie de contribuer je pense que cette opération peut apporter et moi en tout cas, je remercie ceux qui la lancent et je vous je vous encourage à suivre aussi ce que je vais publier sur EQUILIFORCE, que ce soit sur le blog sur la chaîne YouTube parce qu’on a besoin de s’encourager et aussi, pas se considérer comme des modèles, des exemples mais moi je remercie tous ceux qui m’ont inspiré pour faire ces vidéos, tous ceux qui m’ont appris par leurs tutoriels par exemple à utiliser youtube… On est là pour se rendre service !

J’espère que ce mouvement va y contribuer. A bientôt sur EQUILIFORCE !

Merci à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *